Un nouveau rapport de la Banque Mondiale sur le niveau de bancarisation et l’utilisation des services financiers montre que les hommes restent plus susceptibles d’avoir un compte bancaire que les femmes.

« Dans le monde, 69 % des adultes, soit 3,8 milliards de personnes, détiennent aujourd’hui un compte auprès d’une banque ou d’un service d’argent mobile, ce qui est un facteur essentiel pour sortir de la pauvreté. Ils étaient 62 % en 2014 et à peine 51 % en 2011. D’après la base de données Global Index, entre 2014 et 2017, 515 millions d’adultes ont pu ouvrir un compte, et 1,2 milliard l’ont fait depuis 2011. Cependant, alors que le taux de détention d’un compte a nettement augmenté dans certains pays, les progrès sont plus lents dans d’autres, souvent à cause de fortes disparités entre hommes et femmes, ainsi qu’entre riches et pauvres. Dans les économies en développement, l’écart entre les sexes (9 points de pourcentage) n’a pas évolué depuis 2011. »

L’inclusion financière s’accélère sur l’ensemble du globe grâce à l’internet et à la téléphonie mobile, mais cette progression est inégale d’un pays à l’autre. Cliquez pour tweeter

Voici la synthèse sur l’Afrique subsaharienne :

L’argent mobile a été le grand moteur de l’inclusion financière ces dernières années. Si la part des adultes titulaires d’un compte dans un établissement financier est restée inchangée, celle de ceux possédant un compte bancaire sur mobile a presque doublé, passant à 21 %. Depuis 2014, l’argent mobile s’est répandu de l’Afrique de l’Est à l’Afrique de l’Ouest, et au-delà. Cette région regroupe les huit pays dans lesquels au moins 20 % des adultes n’utilisent qu’un compte bancaire sur mobile : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Kenya, l’Ouganda, le Sénégal, la Tanzanie et le Zimbabwe. Il existe de multiples possibilités d’accroître le nombre de détenteurs de comptes : dans la région, environ 95 millions d’adultes non bancarisés reçoivent des espèces lorsqu’ils vendent leur production agricole, et environ 65 millions utilisent des solutions semi-formelles pour épargner.

Voir aussi le contexte en Côte d’Ivoire en 2018.

Bancarisation des adultes dans le monde – infographie

bancarisation vs téléphonie mobile

À ce jour, dans le monde, 1,7 milliard d’adultes n’ont pas de compte en banque. Les deux tiers d’entre eux disposent pourtant d’un téléphone mobile qui pourrait leur permettre d’accéder à des services financiers.

Télécharger le résumé du rapport en français (PDF)

Remarque : Une solution de transition vers la bancarisation est bien entendu l’utilisation de cartes de paiement prépayées et rechargeables.