Ce billet est une synthèse de différents éléments recueillis dans la presse et sur le Web, pour élaborer une présentation du contexte actuel des services financiers et du digital en Côte d’Ivoire.

Indicateurs démographiques – Côte d’Ivoire – 2018

Des statistiques globales, pour 2016, sont accessibles sur la page de la démographie en Côte d’Ivoire de Wikipedia.
L’infographie ci-dessous donne des chiffres un peu plus récents, à savoir :

  • la population totale est de 24,6 millions, dont 49,4% de femmes et 50,6% d’hommes, et une progression de 2,5%,
  • l’âge moyen est de 21,2 ans,
  • avec une population majoritairement urbaine (à 56%), le PIB par habitant est évalué à 3700 USD ( environ 2 millions FCFA),
  • enfin le niveau d’alphabétisation global est à 43% (33% pour les femmes et 53% pour les hommes).

Indicateurs démographiques et économiques en Côte d Ivoire en 2018

Facteurs d’inclusion financière

Selon les chiffres de la BCEAO, à fin 2016, le taux de bancarisation reste faible en Côte d’Ivoire. Il était évalué à 16% contre 7,1% en 2007, légèrement inférieur aux 16,1% dans l’ensemble de l’UEMOA.

L’infographie ci-dessous, en début 2018, donne les pourcentages suivants, quant à la population des plus de 15 ans, qui déclarent posséder ou utiliser l’un des services ou produits financiers suivants :

  • 34% ont un compte bancaire,
  • 1% a une carte de crédit ou une carte de paiement (0,7% pour les femmes, 2% pour les hommes)
  • 24% font ou reçoivent des paiements mobiles,
  • 2% font des achats ou des paiements en ligne (femmes et hommes à égalité).

Facteurs d'inclusion financière en Côte d Ivoire en 2018

Concernant l’usage des services financiers (source BCEAO), à 48% en 2016 contre 13,6% en 2007, le pourcentage est là encore un peu en dessous de la moyenne de l’UEMOA qui est de 50,2%.
Il convient par ailleurs de constater que l’usage des services financiers et bancaires est fortement localisé sur Abidjan et sa périphérie, et connait un faible déploiement sur le reste du pays.

Digital en Côte d’Ivoire

Avec un taux d’urbanisation à 56%, la pénétration d’Internet en 2018 est à 27% (6,53 millions d’utilisateurs). Parmi ceux-ci 4,3 millions (17% de la population) utilisent les media sociaux.

L'équipement en téléphones mobiles (feature ou smart phones) en Côte d'Ivoire est évalué à 126% de la population, soit largement plus d'1 mobile par habitant. 15% (3,8 millions) des utilisateurs mobiles sont sur les réseaux sociaux. Cliquez pour tweeter

Numérique en Côte d Ivoire en 2018

Comme dans la majorité de l’Afrique, 99% des connections mobiles sont prépayées. 45% des utilisateurs ont accès à la 3G ou 4G.

Connections mobiles par type en Côte d Ivoire

Quant à l’usage des services Mobile Money, il concerne 7,6 millions d’abonnés, soit 31,36 % de la population en 2017 (source ARTCI – Agence de Régulation des Télécoms de Côte d’Ivoire).
Ceci engendrait en moyenne 11 milliards FCFA de transactions journalières.
Il est dit qu’aujourd’hui 50% des factures d’eau et d’électricité sont réglées via Mobile Money.

Part du trafic Web par périphériques en Côte d Ivoire en 2018

Pour ce qui est du trafic Web en 2018, il est majoritairement effectué sur mobile (60%, en diminution de 15%). Mais l’utilisation depuis un ordinateur desktop est en progression de +50%, à 38%.

Les données présentées ci-dessus sont extraites de la présentation réalisée par Hootsuite et Wearesocial, qui couvre la partie Est de l’Afrique de l’Ouest à savoir : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Nigeria et Togo.

L’Afrique est le continent qui a connu la croissance d’internautes la plus rapide à fin 2017 : plus de 20 % en un an !